01/04/2010

Sorties Mars 2010


Dimanche 28/03/2010 : Notre huitième « Mémorial Dominique Provis »
Par de Pietro Sirigu, Président de l'Aurore - Cyclo

Nous en sommes déjà au 8ème Mémorial Dominique Provis. Dominique nous a quitté le 10 Août 2003 et ce brevet est notre manière de perpétuer le souvenir de ce formidable compagnon de route trop tôt disparu.

La tendance actuelle sur les brevets bruxellois est franchement à la baisse et c'est d'un mauvais oeil que je voyais celui-ci en terme de participation.

Je dois avouer que j'étais fort pessimiste sur l'issue de notre organisation.

Par chance la météo qui était annoncée pour le moins maussade fut de notre côté et finalement les participants à notre brevet ont roulé tout le parcours au sec mais comme on ne peut tout avoir, le vent était de la partie, ce qui ne facilita pas la tâche des cyclos les moins entraînés.

Nous avons enregistré 183 partants, c'est bien suivant la tendance actuelle mais ce n'est évidemment pas suffisant. Le cyclotourisme est en perte de vitesse à Bruxelles et il faut s'en accommoder pour l'instant.

Les clubs du RCTB (22) et d'Hoesvil (19) ont chacun délégué une vingtaine de cyclos, merci à eux. Dommage qu'il n'existe pas plus de clubs aussi dynamiques sur Bruxelles et environs.

Les clubs de Zellik (13), LWT (9), Koekelberg Sportif (7) , Halle Toerist (7), Wolvertem (5) ou Asse (5), sont aussi venus en nombres.

Le nouveau et fort sympathique club bruxellois BBB était aussi présent avec 4 représentants. Je souhaite bonne chance à Fabien et à son Comité dans le développement de son club.

Quatre cyclos sympas du club de Brugelette sont venus en Sterit depuis chez eux ce qui leur fait un bon 120 km.

Finalement et comme d'habitude, c'est le club des individuels qui décroche la timbale avec 28 cyclos. Personnellement, je trouve que la FFBC fait une erreur monumentale en n'obligeant pas ces cyclos à rejoindre un club comme cela se pratique dans la plupart des autres sports.

Je constate aussi qu'environ 70 cyclos flamands ont fait le déplacement, merci à eux! Ma question : où sont les cyclos francophones et ne faudrait-il pas protéger cette race en voie de disparition? Appel est lancé au WWF.

Gérard et Daniel se sont occupés du ravito à Kobbegem pendant que Dan et Jean-Louis s'occupaient des cyclos à Affligem.

Le staff aux inscriptions était composé de Alain, Jos et moi-même.

Le fléchage est entièrement l'oeuvre de Guy et les quelques modifications qu'il a apportées au parcours ce sont révélées positives et appréciées par la majorité des participants. Le  « Vieux Gaulois » a fait du super boulot et c'est grâce à des gens comme lui que la tradition des brevets continue à se perpétuer sur Bruxelles. Dommage que son travail ne soit pas mieux récompensé.

Ceux qui n'étaient pas au four étaient donc au moulin et ont joyeusement mouliné, il s'agit de Stéphane, Eric, Freddy, Christophe, Michel, Benoît, Marc et Fabien qui roule avec une fesse pour l'Aurore et l'autre pour BBB......j'oubliais Charlie qui à pris le départ au moment où sonnait la cloche du dernier tour.

Comme d'habitude l'ambiance était au beau fixe et je remercie chacun des cyclos du club présent sur notre organisation que ce soit pour sa présence sur la route ou comme bénévole à l'organisation.




Dimanche 28/03/2010 : Le brevet Dominique Provis de l'Aurore
Par Alain Darville

Ce dimanche l'Aurore-Cyclo organisait son brevet. La participation était de 183 cyclos. Il faisait beau, peut-être un peu de vent de face pour rentrer. A voir la tête d'Eric, hilare, à l'arrivée, j'en ai conclu qu'il s'est bien amusé avec Christophe en faisant la course avec les cyclos d'Hoesvil.

Merci à tous les cyclos venus à ce brevet dont beaucoup faisaient des louanges pour le fléchage de Guy et pour la fin de parcours, changée pour cause de travaux, qui était fort appréciée.

Avec un petit bémol, les cyclos non affiliés à la fédération acceptaient de souscrire une assurance d'un jour (RC et assurance individuelle pour 2€), sauf un qui n'était pas d'accord et qui a déchiré son papier d'inscription sous prétexte qu'ailleurs on le laissait rouler sans assurance.


Les clubs ayant envoyé le plus de cyclos étaient les suivants :


Royal Cyclo Touristique Basilique

22

WTC Hoesvil

19

Aurore-Cyclo

16

WTC Zellik

13

LWT

9

Halle Toerrist

7

Koekelberg Sportif

7

WTC Asse

5

WTC De Fietsvrienden

5

WTC Cyclo-Vrienden

5

Brussels Big Brackets

4

CWL

4

Brugelettes

4

VC Eiland

4

RACU

4

.

.

.

.

Individuels

28


 

 



Dimanche 14/03 au dimanche 21/03/2010 : Les Vacances à Riccione

http://aurore-cyclo-riccione2010.skynetblogs.be




Samedi 20/03/2010 : Le circuit Het Nieuwsblad !
Par Benoît Leclere

Grande nouvelle ! La limace jaune et bleue est de retour sur les routes belges. A allure modérée (22 km/h) mais régulière, votre aimable serviteur a réalisé son 1er défi de l'année, en préparation à l'escapade en Ardèche (320 km en 3 jours).

J'en ai profité pour apprécier le paysage et j'ai découvert le magnifique château de Oidonck près de Deinze. En copie les photos prouvant que malgré la difficulté (vent violent souvent de côté ou pire de face), je suis resté zen. Ceux qui me connaissent savent que même dans la douleur, je sais rester souriant ... si je sais que le ravito approche mais que par ailleurs en tant que Bruxellois d'adoption, je sais faire le « stoeffer » et bluffer même dans les pires moments.

Anecdote : j'ai croisé au moins 50 (incroyable mais vrai) cyclos victimes de crevaison. Je m'étais arrêté, comme d'habitude, pour le 1er qui n'avait pas de matériel. Les suivants voulaient aussi du support mais bon, malgré ma vareuse jaune et bleue, je ne suis quand même pas Touring Secours.

Autre anecdote : au 1er ravito, je m'affale devant le monument aux morts du village, face à l'église. Sors un vieux bonhomme qui m'accoste et m'explique dans son patois un « je ziet er niet goed uit, manneke ». Je n'ai pas bien compris le reste mais j'ai décodé qu'il se foutait de moi. Bon, j'assume, j'étais comme dirait Arthur mon fils à moi, « à la masse ».

Le parcours était plat, sauf dans les côtes, nombreuses et souvent pavées. Avalant le bitume, j'ai dégusté les célèbres « kassaien » sauf ceux du Molenberg que j'ai fini à pied. Honte sur moi, 325 mètres à plus de 10% sur des pavés boueux en poussant mon vélo ! Mais bon, on était là plus proche du cyclo-cross que de la bicyclette.

 

Benoit Het Niews Blad 1

Benoit Het Niews 2

 

 



Dimanche 07/03/2010 : L'exil commence.
Par Alain Darville

Puisque les clubs bruxellois disparaissent ou ne veulent plus organiser de brevet, il faut donc aller là où ils sont encore organisés. Et à partir du Nord-Ouest de Bruxelles, le mieux pour nous est d'aller faire ceux du Brabant flamand. Bon, celui-ci était prêt de Louvain à Winksele, à +- 35 km de notre base. C'est pas si prêt que ça, mais bon, si on ne veut pas toujours rouler entre nous et rencontrer d'autres cyclos,  il faut ce qu'il faut.

L'arrivée à Winksele est un peu déroutante. Il y a des VTTistes partout et je ne vois aucun cyclo de route. Me suis-je trompé ? Y a-t-il deux départs? Ben non, les deux étaient organisés au même endroit mais visiblement ici ils sont amoureux du VTT. Il n'y avait que ça. Et c'est la grande foule, genre de foule qui ne s'est plus vue depuis longtemps dans les brevets bruxellois. Heureux cyclos...

Le départ se fait en deux temps et demi. Jos et Daniel W. sont partis devant. Daniel M. qui avait été oublié se met en chasse derrière eux. Nous, c'est-à-dire, Freddy, Pietro, Jean-Louis, Eric, Marc et moi, nous attendons Renaud, arrivé un peu juste, avant de nous élancer.

Naturellement nous n'avons pas fait 2 mètres que le groupe est déjà dans tous les sens. Comme il y a des voitures partout qui bouchonnent, il faut se frayer un chemin entre-elles, et à ce jeu certains sont plus fort que d'autres. Il faut donc déjà se mettre en chasse derrière Pietro, Jean-Louis, Eric et Renaud. Nous passons Daniel W. et Jos mais pas Daniel M. Où est-il ?

L'allure est assez soutenue. Jean-Louis prenant beaucoup de relais sur le plat. Déjà Marc ne sait plus suivre. Les routes plates seront tout le temps là, sauf une petite côte de rien du tout, où je me suis fait reproché d'avoir rouler trop vite et d'avoir lâché Freddy. C'est bien la première fois qu'on me dit que je roule trop vite en côte, moi le fer à repasser du peloton. C'est parfois bizarre le cyclisme.

Freddy est attendu et revient rapidos, mais naturellement le vent est alors dans le dos et l'allure augmente sensiblement. Freddy se refait lâcher, et là je n'y suis pour rien, je suis presque largué aussi.

C'est alors la course avec d'autres cyclos, le 40 km/h est largement dépassé. Je laisse filer les autres (contraint et forcé). Je rentre sagement en essayant de ne pas me perdre.

Et nous attendons Freddy et Marc presque une heure. Ils ont suivi des pelotons de cyclos qui n'avaient rien à voir avec ce brevet et quand ils s'en sont rendus compte le fléchage avait disparu. Mais dans leurs errances ils se sont retrouvés et ont fini ensemble. 90 km pour Freddy et 75 km pour Marc au lieu des 67 du parcours.

Daniel M. s'était perdu au premier carrefour. Mais grâce à son GSM il a pu recoller à Jos et Daniel W.

C'était un beau petit brevet fait sous le soleil d'hiver (-3° au départ). Un brevet ultra rapide, tournicotant dans tous les sens, mais assez agréable à faire. En plus l'organisation était impeccable (sauf, juste pour ergoter, une ou deux petites flèches qui auraient pu être mieux placées).

________________________________________________

Pour une fois qu'il ne faut pas déplorer le décès d'un club bruxellois, un nouveau club de cyclo-tourisme est né à Bruxelles mené par Fabien Moreau (un cyclo toujours membre de notre club et qui a écrit quelques pages de son histoire) : Le « Brussels Big Brackets » (leur site : http://brusselsbigbrackets.be/WordPress/). Il faut leur souhaiter longue vie et prospérité, en espérant qu'ils arriveront à faire ce que plus aucun club de Bruxelles n'arrive à faire : Attirer la grande foule des cyclos et relancer ce sport dans la capitale.

 

Les commentaires sont fermés.